Travail de mémoire, devoir de résistance

Résister

"Le sentiment de notre existence dépend pour une bonne part du regard que les autres portent sur nous:

aussi peut-on qualifier de non humaine l’expérience de qui a vécu des jours où l’homme a été un objet aux yeux de l’homme".

Primo Levi, Si c'est un homme.

 

La déportation dans les camps nazis est responsable de plus de 4 millions de morts.

Lors de la Seconde Guerre Mondiale, des hommes et des femmes ont résisté, au péril de leur vie, contre le régime nazi.

Dans les camps nazis, les déportés ont résisté pour survivre face à l'horreur et à la déshumanisation. Ils ont résisté contre la faim, la soif, le froid, les travaux forcés, la violence quotidienne. Lutter contre la déshumanisation dans les camps, c'était agir dans l'amitié par la solidarité. C'était aussi retrouver sa condition d'homme par la musique, la lecture, le théâtre, la prière, l'écriture, le dessin...

 

Le chant des marais

Le Chant des Marais, devenu hymne européen de la déportation, est une œuvre collective créée en juillet-août 1933 dans le camp de concentration nazi de Börgermor.

Chant de détresse, mais aussi chant de résistance, de dignité et d'espérance, le Chant des Marais fut inspiré par une coutume militaire en vigueur chez les SS de ce camp : les détenus étaient obligés de chanter sur le chemin qui menait à un marais qu'ils devaient assécher à l'aide de simples pelles.

 

La vidéo est hébergée sur youtube. Nous ne sommes pas responsables des propositions d'autres vidéos en fin de lecture.

Reconnaître les victimes

Le Tribunal militaire de Nuremberg a instauré le chef d'accusation de "Crime contre l'humanité". Lors du procés du Nuremberg, 24 anciens dirigeants nazis sont poursuivis, 19 sont condamnés, dont 12 à la peine de mort. 17 seront poursuivis pour crime contre l'humanité, 16 seront reconnus coupables et condamnés. En France, un seul homme sera condamné pour crime contre l'humanité: Paul Touvier en 1994.

La chute du nazisme n'a pas mis fin, hélas, aux atrocités dans le monde. 70 ans après Nuremberg, la folie s'est poursuivie avec des atrocités commises en masse contre des peuples à travers le monde: Cambodge, Rwanda, Bosnie, Sierra-Leone. Ces drames ont été jugés, leurs reponsables poursuivis, et pour certains condamnés, pour crime contre l'humanité, soit par des juridictions nationales (Cambodge, Sierra-Leone), soit par des juridictions spéciales à l'instar des tribunaux pénaux internationaux (Ex-Yougoslavie, Rwanda). 

S'indigner

 

"Peut-être que ce qui s'est passé ne peut pas être compris, et même ne doit pas être compris,

dans la mesure où comprendre, c'est presque justifier".

Primo Levi, Si c'est un homme.

 

Connaître l'histoire, c'est être capable de s'indigner

contre toutes les formes d'exclusion, de racisme, de ségrégation.

A l'instar de tous ceux qui ont témoigné de l'horreur,

se battent encore contre l'oppression, la violence et la mort,

nous devons, nous jeunes citoyens, nous souvenir, nous indigner, résister !

Site en mode préproduction